Suivi personnalisé des prescripteurs, études biaisées : trois labos sanctionnés pour « pratiques abusives »  Abonné

Par
Publié le 10/09/2020

Crédit photo : PHANIE

C'est l'épilogue d'une longue instruction de huit ans. L'Autorité française de la concurrence vient de condamner trois laboratoires pharmaceutiques, Novartis, Roche et Genentech, à payer une amende record de plus de 444 millions d'euros pour des « pratiques abusives » visant à préserver les ventes du Lucentis. Ce médicament est largement prescrit en ophtalmologie, notamment dans le traitement contre la dégénérescence maculaire (DMLA), au détriment d'un autre, l'Avastin, une spécialité concurrente, trente fois moins chère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte