Statut des PH : praticiens et intérimaires sollicitent Buzyn

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 11/09/2018

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHARe) et le jeune Syndicat national des médecins remplaçants en hôpitaux (SNMRH) demandent à rencontrer ensemble Agnès Buzyn pour évoquer les conditions de travail des médecins à l'hôpital public.

Les deux organisations syndicales, qui ne défendent pas les mêmes causes et ne représentent pas les mêmes praticiens, ont pourtant établi un constat commun : titulaires ou intérimaires, le « malaise » des médecins hospitaliers autour des conditions de travail, de l’évolution des carrières et des rémunérations est partagé.

Les deux syndicats réclament aux pouvoirs publics une « refonte structurelle » du statut de praticien hospitalier à quatre niveaux : réorganisation du temps de travail clinique et non clinique ; fin de carrière ; grille salariale « à la hauteur du niveau de compétences et des contraintes liées à la permanence des soins » ; régimes indemnitaires et prise en compte de la pénibilité.


Source : lequotidiendumedecin.fr