Éditorial

Sous pression

Par
Jean Paillard -
Publié le 30/06/2020

Rarement ministre de la Santé aura conduitune négociation dans des conditions aussi extrêmes. Question d’agenda, d’abord. À peine quatre mois après son arrivée aux manettes, Olivier Véran ne dispose plus que de quelques jours pour conclure un Ségur de la santé crucial pour le monde du soin et au-delà pour la société dans son ensemble. Il agit sous une pression syndicale forte, une nouvelle manifestation d'hospitaliers étant encore prévue ce mardi. Et dans un contexte politique incertain, y compris pour lui-même : un remaniement ministériel est en effet dans les tuyaux.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)