Soins transfrontaliers : plusieurs cas de figure  Abonné

Publié le 10/10/2013

À compter du 25 octobre, tous les citoyens de l’Union pourront bénéficier des dispositions de la directive sur les soins transfrontaliers même si, dans les faits, celle-ci fonctionne déjà dans de nombreux pays.

Trois grands cas de figure pourront se présenter : si un Français séjournant en Allemagne a besoin de soins urgents (accident par exemple), il y sera soigné et pris en charge dans les mêmes conditions qu’un patient allemand, et remboursé de ses dépenses, en ambulatoire comme à l’hôpital, comme un patient allemand.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte