Soins non programmés, gardes, CPTS : Frédéric Valletoux (FHF) partisan de la manière forte pour réorganiser la médecine de ville

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 18/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

Un an jour pour jour après le discours fondateur d'Emmanuel Macron actant la stratégie Ma santé 2022, le compte n'y est pas pour la Fédération hospitalière de France (FHF). « Plusieurs questions sont restées en suspens », a relevé Frédéric Valletoux mercredi 18 septembre, à l'occasion d'une conférence de presse de rentrée durant laquelle il est notamment revenu sur les engagements du chef de l'État en matière de soins de proximité.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?