La victoire de François Hollande, ce que le monde médical attend du président

Santé, hôpital : le changement en trois mesures  Abonné

Publié le 09/05/2012
1336525891346963_IMG_83321_HR.jpg

1336525891346963_IMG_83321_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1336525892347007_IMG_83332_HR.jpg

1336525892347007_IMG_83332_HR.jpg
Crédit photo : AFP

FRANÇOIS HOLLANDE ne reviendra pas sur la loi HPST, réforme santé majeure du quinquennat précédent. Il conservera les ARS. Il n’abolira pas les franchises médicales. Il préservera les fondements de la médecine libérale : paiement à l’acte, liberté de prescription, libre choix du médecin par le patient. Il ne remettra pas en cause la liberté d’installation que certains caciques du PS voulaient supprimer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte