Face au risque accru de fièvre jaune en zones endémiques

Sanofi Pasteur va doubler sa production de vaccins  Abonné

Publié le 18/09/2014
1411002708544772_IMG_136049_HR.jpg

1411002708544772_IMG_136049_HR.jpg
Crédit photo : PATRICK BOULEN SANOFI PASTEUR

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au moins 200 000 cas de fièvre jaune sont recensés annuellement dans les zones endémiques tropicales d’Afrique et d’Amérique latine. Parmi les 15 % de personnes qui entrent dans la phase dite « toxique » de la maladie, 30 000 décèdent chaque année, essentiellement en Afrique (90 % des cas).

Du fait de la baisse de l’immunité des populations, de la déforestation, de l’urbanisation, des mouvements liés à la mondialisation et du changement climatique, le nombre de cas a augmenté depuis 20 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte