Retourne dans ta Chambre !  Abonné

Publié le 08/10/2015

Le jeu parlementaire a ses charmes. Pour l’examen et l’adoption de la future la loi de santé, ils se déploient dans toute leur absurde splendeur.

Cinq mois – on est en procédure accélérée – après sa première lecture à l’Assemblée nationale, le texte a donc été adopté mardi dernier au Palais du Luxembourg. Avec, en toile de fond, les cris de médecins grévistes mécontents, les sénateurs ont accouché, à la satisfaction des manifestants sus-nommés, d’un projet de loi sérieusement remanié ; ils en ont supprimé notamment la mesure emblématique du tiers payant généralisé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte