Oui ou non au front républicain

Régionales : le dilemme du PS

Publié le 29/10/2015
- Mis à jour le 29/10/2015
Valls et Cambadélis : ce n’est pas le moment

Valls et Cambadélis : ce n’est pas le moment
Crédit photo : AFP

Le choix est affreux pour le PS en particulier et pour la gauche en général. Là où le PS arrivera troisième au premier tour, il peut se désister et laisser le FN et la droite en découdre, se maintenir et favoriser ainsi la victoire du Front ou fusionner ses listes avec celles de la droite et le centre s’ils sont d’accord. Dans le premier cas, le PS disparaît pendant six ans de la gestion de la région, ce qui, admettons-le, est pénible.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?