Régime général d'assurance-maladie : remboursement en hausse de 3,6 % des soins de ville de janvier à juillet

Par
Marie Foult -
Publié le 24/08/2018
caisse nationale d'assurance maladie

caisse nationale d'assurance maladie
Crédit photo : Phanie

Les dépenses du régime général sont nettement orientées à la hausse pour les sept premiers mois de l'année 2018, révèle la caisse nationale d'assurance-maladie, qui vient de publier ses chiffres du régime général à fin juillet.

Les remboursements par l'Assurance-maladie de soins du régime général ont évolué de 2,3 % de janvier à juillet 2018, comparés aux remboursements effectués sur la même période l'année dernière. 

Dans le détail, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 3,6 % sur les sept premiers mois de l'année et de 3,6 % sur une année. C'est plus qu'en 2017. Les remboursements de soins médicaux et dentaires ont augmenté de 4,9 % entre janvier et juillet, et de 5,1 % sur les douze derniers mois. Depuis le début de l'année, ce sont les soins de généralistes qui ont le plus augmenté, de 6,3 %, suivis des soins de spécialistes (4,7 %). « Ces évolutions sont principalement portées par les revalorisations tarifaires mises en place à partir de mai 2017 », explique l'Assurance-maladie. 

Poids des forfaits

De janvier à juillet 2018, les versements d'indemnités journalières ont, eux, évolué de 4,6 % (4,4 % sur une année). Le remboursement des médicaments délivrés en ville augmente aussi, de 3,7 % en sept mois (+ 2,8 % sur l'année).

Enfin, les versements aux hôpitaux ont évolué de 0,6 % pour les établissements publics, de 1,5 % pour les établissements privés et de 6 % pour les structures médico-sociales, sur les douze derniers mois.

Le nouveau forfait patientèle médecin traitant (FPMT), la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP) et le forfait structure ont représenté 409 millions d'euros de remboursements sur sept mois pour les généralistes et 38 millions d'euros pour les spécialistes.


Source : lequotidiendumedecin.fr