Éditorial

A refaire

Par
Jean Paillard -
Publié le 18/11/2019

C’est une séquence fâcheuse pour Agnès Buzyn. À l’acmé d’une mobilisation réussie qui a mis plus de 10 000 hospitaliers dans la rue jeudi, le président a dû reprendre la main en direct, annonçant depuis Épernay dans la Marne qu’il avait « entendu la colère » des protestataires. À l’intention des blouses blanches, Macron ne se contente pas d’un « je vous ai compris » et promet de joindre le geste à la parole, chargeant son premier ministre d’annoncer lui-même mercredi un « plan conséquent » et des « décisions fortes ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?