Entretien

Pr Patrick Lévy : l’étude SERVE-HF, retour sur un "tremblement de terre"  Abonné

Publié le 28/09/2015

Crédit photo : Francois HENRY

LE QUOTIDIEN : Cette étude démarre il y a huit ans. Racontez-nous le contexte.

Pr PATRICK LÉVY : Les apnées centrales du sommeil interrompent de façon répétée la respiration. Conséquence de l’insuffisance cardiaque (IC), elles l’aggravent. Une hypothèse s’impose : supprimons les apnées et nous allons améliorer la fonction cardiaque. L’ASV entre en scène. Des études réalisées sur des petites séries sont encourageantes : amélioration de l’éjection du ventricule gauche (FEVG), réduction du Brain Natriuretic Factor, amélioration des tests d’effort et de la qualité de vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte