Poliomyélite : un cas au Venezuela, près de 30 ans après l'éradication de la maladie

Par
Coline Garré -
Publié le 11/06/2018

Un cas de poliomyélite a été rapporté au Venezuela, des décennies après l'éradication de la maladie dans ce pays, a annoncé l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS). Selon l'organisation, il s'agit d'un enfant non vacciné vivant dans une région particulièrement pauvre dans l'État de Delta Amacuro (Nord-Est). La souche identifiée est une souche vaccinale Sabin type 3, selon l'OPS. 

Le dernier cas de poliomyélite aiguë signalé au Venezuela remonte à 1989, précise un ancien ministre de la Santé, Jose Felix Oletta. Et la région OMS des Amériques a été certifiée exempte de poliomyélite en 1994. « Ce virus touche notamment des personnes souffrant de malnutrition et qui n'ont pas été vaccinées », a-t-il ajouté. Et de reprocher au gouvernement du président Nicolas Maduro d'avoir attendu plus d'un mois avant de notifier ce cas à l'OPS. Les règlements internationaux prévoient un délai de 24 heures pour informer de la détection d'un tel cas.

Dévasté par une grave crise économique et politique, le Venezuela a également enregistré l'année dernière 85 % des cas de rougeole sur l'ensemble des pays d'Amérique latine et des Caraïbes, soit 1 427 cas sur 1 685 cas signalés dans la région, selon l'OPS.

Pour rappel, la polio qui touchait, il y a trente ans, plus de 350 000 enfants chaque année dans 125 pays, persiste dans trois pays : l'Afghanistan, le Nigeria et la Pakistan, tandis que des cas de souches vaccinales sont parfois repérés dans des pays non endémiques (Syrie, République démocratique du Congo, Nigeria…). En 2017, 37 cas ont été notifiés. 

Avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr