À Poitiers, les agents de trois cliniques mobilisés pour dénoncer leurs conditions de travail

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 27/06/2018
GREVE POITIERS

GREVE POITIERS
Crédit photo : S. Toubon

Fait rare, toutes les cliniques d'une même ville et d'un même groupe d'établissements privés ont décidé de se mettre en grève en même temps pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et de la prise en charge des patients.

À Poitiers, la polyclinique a lancé le mouvement le 21 juin avant d'être suivie ce lundi par les cliniques du Fief de Grimoire et de Saint-Charles. Les trois établissements appartiennent au groupe Elsan. Les salariés revendiquent « des salaires à la hauteur du travail fourni et une amélioration de leurs conditions de travail », insiste la branche Santé et action sociale de la CGT dans un communiqué. Interrogé par le journal local « La Nouvelle République », Guy Mériot, délégué CGT de la Polyclinique, réclame une prime de 400 euros, « et ce pour tous les personnels, car certains effectifs sont laissés de côté ».

Finalement, la CGT a mis fin à la mobilisation ce mercredi après avoir trouvé un accord avec la clinique du Fief de Grimoire. Selon le syndicat, la direction a prévu une augmentation de cent euros de la prime de treizième mois pour tous les salariés et un investissement en matériel pour la maternité à hauteur de 330 000 euros. Les deux autres établissements ont reconduit la grève.

 


Source : lequotidiendumedecin.fr