Entretien

Pierre Bégué : « la vaccination demeure un des fondements de la médecine préventive »  Abonné

Publié le 22/06/2015

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Est ce la première fois que l’on rencontre un tel climat de défiance vaccinale ?

Pr PIERRE BÉGUÉ : Ça a existé de tout temps. Nous sommes désormais dans des sociétés où les gens sont instruits et informés et pourtant, depuis environs un bon quart de siècle, on remarque des réticences qui ne font que croître. Actuellement il y a environs 2 % de refus vaccinal total, par contre il y a bien 20 % d’hésitants vaccinaux. Donc une famille sur cinq. Mais ce qu’il y a de particuliers dans le contexte actuel, c’est internet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte