Éditorial

A nos lecteurs

Par
Jean Paillard -
Publié le 20/03/2020

La crise du coronavirus place les médecins en première ligne. Et depuis le début de la semaine, avec le passage en phase 3 de l'épidémie, l'ensemble des soignants est sur le pont. En ville comme à l'hôpital, on s'attend à un afflux de patients malades cette fin de semaine et la coordination des hospitaliers et des libéraux sera nécessaire pour répondre à cette situation sans précédent.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)