« Non-confraternité » : accusés, quatre médecins signataires de la tribune anti-homéopathie se défendent

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 17/12/2019

Crédit photo : PHANIE

Alors que l'homéopathie subira un déremboursement complet d'ici à 2021, les poursuites ordinales pour non-fraternité à l'encontre des praticiens signataires de la tribune de mars 2018 contre les « fake médecines » suivent leurs cours.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)