Mobilisation syndicale pour conserver l'IRM de Bergerac

Par
Marie Foult -
Publié le 11/07/2017

Après l'appel lancé par les médecins libéraux de Bergerac (Dordogne) pour que la clinique locale puisse conserver son IRM, non renouvelé par l'agence régionale de santé (ARS), plusieurs syndicats nationaux prennent le relais.

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) en appelle « à la responsabilité de l'ARS pour le maintien de l'IRM libérale pour une meilleure prise en charge des patients ».

Près de 2 000 signatures pour la pétition 

« Les délais pour passer une IRM ne seront pas réduits, réagit la FNMR. Pire, l'organisation des soins sera déstructurée. » Pour le syndicat, la décision de l'ARS serait « le contre-exemple de ce qu'il faut faire pour que la France dispose d'un niveau d'équipement en IRM comparable à nos voisins européens, et offre à tous les patients les meilleures techniques d'imagerie médicale ».

Le Syndicat des médecins libéraux (SML) a également affiché son soutien aux praticiens Bergeracois. Il invite ses adhérents à signer la pétition mise en ligne par les médecins de la clinique, qui a obtenu près de 2 000 signatures. 


Source : lequotidiendumedecin.fr