C à 25 euros avant le 1er mai 2017

MG France réclame l'arrêt des poursuites contre les généralistes contestataires

Par Marie Foult
Publié le 22/06/2017
- Mis à jour le 22/06/2017

La nouvelle ministre de la Santé, le Pr Agnès Buzyn, et le gouvernement vont-ils hériter d'un encombrant conflit tarifaire avec les médecins ? C'est la question posée par MG France, qui note que « l'arrivée du nouveau gouvernement a coïncidé avec une brutale remontée de la pression des caisses primaires d'assurance-maladie (CPAM) ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?