Méningite B : le Royaume-Uni se lance dans la vaccination des nouveau-nés

Publié le 02/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Le Royaume-Uni est devenu mardi le premier pays à mettre en place, pour les nouveau-nés âgés de 2 mois, un programme national de vaccination contre le méningocoque B – infection qui touche quelque 1 700 personnes chaque année dans le pays.

Homologué dans l’Union européenne depuis janvier 2013, le vaccin Bexsero (Novartis), avait fait en 2014 l’objet d’une recommandation positive d’un comité sanitaire britannique.

En France, où le vaccin est commercialisé depuis décembre 2013, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) "ne recommande pas actuellement l’utilisation du vaccin dans le cadre d’une stratégie généralisée de prévention des infections invasives à méningocoque B chez le nourrisson, l’enfant, l’adolescent et l’adulte », peut on lire dans son avis datant de fin 2013.

Il n’est recommandé et remboursé (à 65 % depuis 2015) que pour les patients à risque élevé de contracter une infection invasive à méningocoque B et pour « des populations ciblées dans le cadre de situations spécifiques », notamment épidémiques.

C. W. (avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr