L’assurance-maladie ébranlée par le coût des nouveaux traitements

Médicament : l’équation compliquée du financement de l’innovation  Abonné

Par
Publié le 17/12/2015
Seuls 4 médecins libéraux sur 10 ont voté

Seuls 4 médecins libéraux sur 10 ont voté

Fin 2014, l’affaire du Sovaldi fut annonciatrice d’une nouvelle ère. En plus de révolutionner la prise en charge de l’hépatite C, le médicament du laboratoire Gilead, qui guérit le patient dans environ 95 % des cas pour un prix fixé à 41 000 euros (traitement de trois mois), a été synonyme de casse-tête financier. Redoutant une facture annuelle d’un milliard d’euros, le gouvernement décida même de créer un mécanisme spécifique de régulation pour encadrer les dépenses consacrées au traitement de l’hépatite C.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte