Transition délicate vers le nouveau forfait patientèle unique

Médecin traitant : du cafouillage dans les nouvelles rémunérations, la CNAM rassure  Abonné

Par
Publié le 01/03/2018
medecin traitant

medecin traitant
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Ce devait être un gage de simplification. Depuis le 1er janvier 2018, un nouveau forfait patientèle médecin traitant unique (FPMT), versé trimestriellement, se substitue aux forfaits existants – la majoration personnes âgées (MPA, 5 euros par acte pour les plus de 80 ans), le forfait médecin traitant (FMT, 5 euros par patient hors ALD), la rémunération spécifique annuelle médecin traitant (RMT, 40 euros par patient en ALD) et le volet de synthèse médicale de la rémunération sur objectifs (ROSP).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte