À Mantes-la-Jolie, face aux critiques, Véran met « le paquet » sur la priorisation des tests RT-PCR  Abonné

Par
Publié le 21/09/2020

Crédit photo : S.Toubon

Espacées d'un mètre, quelques personnes patientent en remplissant un questionnaire détaillé, avant de pouvoir entrer dans la cour gravillonnée du laboratoire d'analyses médicales Cerballiance de Mantes-la-Jolie (Yvelines). Ce lundi matin, un barnum de dépistage et de diagnostic Covid y a été installé par l’agence régionale de santé (ARS). Il s'agit de dépister les personnes « prioritaires » (cas contacts suivis par l'assurance-maladie dans le cadre du contact tracing, professionnels de santé avec carte CPS et patients disposant d'une prescription médicale).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte