Médecine générale

L’URML de Lorraine ne veut pas des groupes de qualité  Abonné

Publié le 10/12/2008

Huit Unions régionales des médecins libéraux (URML) de Basse-Normandie et de Haute-Normandie, de Bretagne, du Centre, de Midi-Pyrénées, du Nord-Pas de Calais, des Pays de Loire et de PACA ont récemment décidé de s’engager, en partenariat avec l’assurance-maladie, dans la mise en œuvre des « Groupes Qualités » sur le territoire national. Elles se sont fédérées en comité inter-URML pour organiser ensemble ces groupes qualités dans leur région respective en se fondant « sur le volontariat des médecins ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte