Justice

L'Ordre poursuit son ex-président qui plaide la bonne foi  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 10/02/2020

À la suite des accusations individuelles de la Cour des comptes en décembre, l'Ordre national des médecins – après enquête interne – a décidé de porter plainte au disciplinaire contre deux élus et deux anciens élus du conseil national. Parmi ces derniers visés figure le Dr Michel Legmann, président du CNOM de 2007 à 2013, comme l'a révélé « Le Quotidien ». Poursuivi pour des indemnités abusives, le radiologue a reconnu une « erreur involontaire » et plaide la « bonne foi ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte