Un droit inaliénable des femmes

L'IVG : encore des progrès à faire  Abonné

Publié le 24/06/2019
IVG

IVG
Crédit photo : PHANIE

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) constitue, depuis près de 45 ans, un droit des femmes à part entière qui ne peut en aucune manière être remis en question, quel qu'en soit le motif. Dans les pays où elle est illégale, les femmes en meurent. Elle s'exerce avec l'aide pratique des gynécologues-obstétriciens, gynécologues médicaux, médecins généralistes et sages-femmes pour l'IVG médicamenteuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte