Accès à la transplantation en France

L’influence des inégalités socio-économiques  Abonné

Par
Publié le 13/04/2017

Pour pouvoir être inscrit sur la liste d’attente de transplantation il faut d’abord être transplantable, c’est-à-dire exempt de contre-indication à la greffe, temporaire (infectieuse, carcinologique…) ou définitive (comorbidités lourdes et/ou âge très avancé, même si l’accès à la greffe après 70 ans s’améliore, 5 % en 2004-2009, 20 % aujourd’hui).

Une évaluation difficile

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte