Editorial

Libéral ou techno ?  Abonné

Par
Publié le 22/10/2018

Ce n’est pas la première fois que la question est posée. À chaque tentative de réforme de la santé, des voix s’élèvent en effet pour s’inquiéter de la mainmise croissante des pouvoirs publics sur le secteur. Le plan Macron santé 2022 n’échappe pas à ces interrogations. D’autant qu’il a été précédé d’une suppression des cotisations maladie, dont le remplacement par une hausse de la CSG ravive les craintes d’un renforcement de la tutelle de Bercy sur l’assurance maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte