L'hospitalisation à domicile progresse trop timidement, déplore la Cour des comptes  Abonné

Publié le 22/01/2016
had

had
Crédit photo : S. TOUBON

L'hospitalisation à domicile (HAD) ne progresse pas assez par rapport aux objectifs du gouvernement, s'alarme la Cour des comptes.

En 2013, les pouvoirs publics s'étaient fixé comme objectif un doublement d'ici à 2018 des parts d'activité de l'hospitalisation à domicile (HAD), « la portant de 0,6% à 1,2% de l'ensemble des hospitalisations complètes », rappelle la Cour.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte