Accès aux soins d’urgence en moins de 30 minutes 

L’hélicoptère du Samu, une option efficace mais qui fait débat  Abonné

Publié le 27/02/2014
1393467515501117_IMG_123643_HR.jpg

1393467515501117_IMG_123643_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Pour tenir la promesse de François Hollande, « garantir un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes d’ici 2015 », le gouvernement a actionné deux leviers : la mise en place (prioritaire) de médecins volontaires correspondants du SAMU mais aussi le recours à l’hélicoptère sanitaire, moyen spectaculaire mais qui garde ses détracteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte