Retour à l'école, du protocole à la réalité…

Les médecins scolaires dans le flou du déconfinement  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 19/05/2020
Alors que s'organise le retour progressif à l'école depuis le 11 mai, les médecins de l'Éducation nationale, en sous-effectif chronique, auraient aimé être beaucoup plus impliqués et reconnus sur le terrain.
En période épidémique, les médecins scolaires ont réclamé en vain des instructions claires

En période épidémique, les médecins scolaires ont réclamé en vain des instructions claires
Crédit photo : PHANIE

Fin du confinement oblige, 1,5 million d'enfants sont de retour sur les bancs des écoles primaires et maternelles depuis le 11 mai, suivis très progressivement par les collégiens à partir de cette semaine.

L'enjeu sanitaire de ce déconfinement est majeur pour le gouvernement, qui a édicté protocoles et circulaire mettant à contribution les médecins et personnels soignants de l'Éducation nationale, sans lever les doutes du secteur. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte