Plan national pour les soins palliatifs et la fin de vie

Les médecins appelés à prendre le « virage ambulatoire »  Abonné

Publié le 07/12/2015
il existe un consensus pour des soins palliatifs mieux déployés et mieux connus

il existe un consensus pour des soins palliatifs mieux déployés et mieux connus
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

C’est à la Fondation Œuvre Croix Saint-Simon (FOCSS, 19e arrondissement de Paris), 3e établissement francilien de l’Hospitalisation à domicile (HAD), que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a décidé de présenter le plan national 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement de fin de vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte