Prise en charge de l’épilepsie

Les acteurs appellent les pouvoirs publics à pallier les déficiences organisationnelles  Abonné

Publié le 26/10/2015

Crédit photo : PHANIE

L’épilepsie touche 1,13 %* de la population française. 4,8 % des patients consultent un neurologue une fois par an, 91 %* n’en voient jamais. De même, 90 % ne réalisent jamais d’électroencéphalogramme (EEG) dans l’année ; seuls 9 %* en réalisent un, une fois par an. Un constat alarmant lorsque l’on sait que l’EEG est l’examen indispensable pour diagnostiquer et préciser le type d’épilepsie dont souffre le patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte