Un embarras de plus pour Sarkozy

Le syndrome Bettencourt  Abonné

Publié le 03/04/2012
1333415903337766_IMG_81099_HR.jpg

1333415903337766_IMG_81099_HR.jpg
Crédit photo : AFP

L’ACCUSATION est d’une gravité extrême. Elle a été révélée il y a peu par le site Mediapart, relayé par divers journaux, dont « le Monde ». Patrice de Maistre n’a pas reconnu les faits à ce jour et il semble que la justice n’a pas de preuve matérielle des faits : si les retraits d’argent semblent établis, leur destination est inconnue. M. de Maistre est accusé d’avoir procédé à ces retraits sans en avoir informé Liliane Bettencourt, ce qui constitue un abus de faiblesse, au même titre que ce qui avait été reproché à l’artiste François-Marie Banier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte