Perte de sens, course à l'acte, manque d'autonomie

Le statut des praticiens hospitaliers en perte d'équilibre  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 03/04/2018
ph

ph
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Anesthésiste-réanimateur et vice-présidente du Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHARe), le Dr Anne Wernet est catégorique : « Les praticiens hospitaliers sont désabusés et demandent de la reconnaissance ». 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte