Financement de l’autonomie

Le secteur crie au détournement  Abonné

Publié le 07/10/2013
1381139945460372_IMG_112356_HR.jpg

1381139945460372_IMG_112356_HR.jpg

LA FIXATION d’un objectif national de dépenses à 3 % pour le médico-social (0,6 point de plus que l’ONDAM général) n’aura pas suffi. « C’est un très mauvais PLFSS avec un ONDAM médico-social inférieur à celui de l’an passé qui ne couvre pas l’augmentation des salaires et des prix, tonne Pascal Champvert, président de l’AD-PA (directeurs au service des personnes âgées). Et l’article 15 est une provocation »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte