Réseaux de soins

Le réquisitoire d'un économiste   Abonné

Publié le 05/12/2016

L'économiste de la santé Frédéric Bizard dénonce les conclusions d'un récent rapport présenté par l'Observatoire citoyen des restes à charge, qui faisait état d'une baisse des prix en optique, dentaire et audioprothèse mais aussi d'une diminution du reste à charge des patients grâce aux réseaux de soins. « Je dénonce les dangers des réseaux car ils sont un levier pour privatiser le système de santé », estime Frédéric Bizard.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte