3,2 milliards d’euros d’économies pour soigner la branche maladie

Le monde de la santé à l’épreuve d’un PLFSS controversé  Abonné

Publié le 05/01/2015

Le budget de la Sécu 2015 promet des escarmouches endiablées lors de son examen à l’Assemblée nationale à compter du 21 octobre en séance publique.

Le coup de rabot sur la famille, parfois qualifié de « matraquage » cristallise les critiques de l’opposition mais aussi des députés frondeurs du PS. La branche devra réaliser 700 millions d’euros d’économies (réduction du congé parental, baisse de la prime naissance dès le deuxième enfant, diminution de l’aide à la garde d’enfants pour les familles aisées) sur un budget de 348,6 milliards d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte