Le ministère de la Santé souhaite inciter les Français à arrêter de fumer via Tabac Info Service

Par Dr Lydia Archimède
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : S. TOUBON

Le ministère de la Santé lance une nouvelle campagne visant à convaincre les fumeurs d’arrêter le tabac. « La rentrée est souvent un moment privilégié pour prendre de bonnes résolutions. Pourquoi ne pas en profiter pour prendre celle, essentielle pour notre santé, d’arrêter de fumer ? », indique le ministère qui souhaite mieux faire connaître le dispositif Tabac Info Service.

La campagne conçue avec l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) s’appuie sur 3 spots TV présentant les 3 dispositifs d’aide à l’arrêt proposé par Tabac Info Service : un numéro d’aide à l’arrêt du tabac (39 89), un site Internet (www.tabac-info-service.fr) proposant un coaching par mail et, depuis le début de cette année, également une application pour smartphone. Les spots seront diffusés sur les chaînes hertziennes du 6 septembre au 4 octobre 2015. Le dispositif de communication est complété par des spots radio diffusés du 12 au 30 septembre et des bannières visibles sur Internet du 1er septembre au 30 novembre 2015.

Entretien avec un tabacologue

Selon les données de l’INPES, 22 % des bénéficiaires d’au moins un entretien téléphonique avec un tabacologue de Tabac Info Service sont non-fumeurs six mois après leur premier entretien ; 27 % des bénéficiaires de l’e-coaching déclarent être non-fumeurs 3 mois après leur inscription ; 73 % des utilisateurs du service estiment que le soutien téléphonique les a aidés dans leur démarche d’arrêt du tabac (93 % pour ceux qui se déclarent devenus non-fumeurs et 69 % pour ceux qui se déclarent fumeurs).

Le service Tabac Info Service est accessible au 39 89, du lundi au samedi de 8 heures à 20 heures (0,15 euro/min depuis un poste fixe). À compter du 1er octobre 2015, ce numéro d’appel ne sera plus surtaxé. « En tout état de cause, seul le premier appel est payant, les rappels de tabacologues sont entièrement gratuits », rappelle le ministère.

Selon le Baromètre santé INPES 2014, plus d’un tiers des Français fument (environ 13 millions de fumeurs), 59,5 % des fumeurs quotidiens ont envie d’arrêter le tabac et 29 % déclarent avoir fait une tentative dans l’année.