Le développement se tarit  Abonné

Publié le 26/11/2015

Parmi les antibiotiques toujours en développement, mais pas encore disponibles aux États-Unis, peu sont en phase I (8, au total), ce qui confirme les inquiétudes sur l’assèchement du pipeline de développement des antibiotiques.

Parmi les molécules en phase II, on retrouve une prédominance de fluoroquinolones à large spectre, avec tous les avantages (facilité d’utilisation) et les inconvénients (sélection de résistance en cas de mésusage) de cette classe.

Les antibiotiques en phase III de leur développement sont nettement plus hétérogènes, avec :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte