La ministre de la Santé par qui le scandale arrive  Abonné

Par
Publié le 16/01/2017

L'Australie est en train de resserrer fort les boulons des dépenses de ses hommes politiques. À l'origine de cette surveillance accrue : une femme, Sussan Ley, jusqu'à vendredi dernier aux manettes du ministère de la Santé.

Maroquin abandonné au bout de deux ans pour cause d'affaire immobilière : lors d'une visite de travail – financée par le contribuable, la ministre avait acquis – sur ses deniers et pour quelque 560 000 euros – un appartement dans la région touristique de Gold Coast (Queensland). « Achat impulsif », a argumenté Sussan Ley. Sans convaincre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte