Le choix des armes

La maladie de Lyme mobilise certains députés  Abonné

Publié le 30/03/2015

Faut-il légiférer en France sur la maladie de Lyme ? Et faut-il mettre en place un grand plan de santé publique spécifiquement dédié à cette pathologie ? Tel est, en tout cas, le souhait de plusieurs députés qui relaient le discours de certaines associations, estimant que la maladie est sous-diagnostiquée en France. Début février, 70 d’entre eux ont ainsi présenté une proposition de loi qui, au final, a été rejetée par l’Assemblée nationale. Dans les semaines précédant la présentation de ce texte, la SPILF avait demandé à être reçue par ces députés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte