Un variant A(H3N2) non vaccinal s’impose

La grippe arrive, plus fort que prévu  Abonné

Publié le 19/01/2015
1421678755578568_IMG_145414_HR.jpg

1421678755578568_IMG_145414_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« La vitesse du calendrier nous a surpris par sa rapidité, explique le Pr Bruno Lina, du Centre National de Référence de la grippe à Lyon. Quand le nouveau variant A(H3N2) a été identifié pour la première fois aux États-Unis en avril-mai 2014, il était impossible de savoir si le phénomène allait prendre de l’ampleur et à quel moment : très tôt, en milieu ou en fin d’épidémie ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte