La médecine libérale victime de ses divisions ?

La CSMF lance un appel à l'unité syndicale, pas si simple  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 19/09/2019
Pour défendre la médecine libérale « attaquée de toutes parts », la CSMF a appelé à l'union sacrée, lors de son université d'été. Sa branche spé s'emploie à fédérer toutes les verticalités. Face à cette main tendue, les autres organisations restent prudentes.
Le Dr Ortiz, président de la CSMF, veut fédérer les forces libérales

Le Dr Ortiz, président de la CSMF, veut fédérer les forces libérales
Crédit photo : Philippe Chagnon / CocktailSanté

« Il est temps qu'on dépasse nos différences qui sont un handicap par rapport aux décideurs. Il est temps aussi de ne pas entrer dans une guerre intergénérationnelle. ». Le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, savoure ce moment à ses yeux « historique ». Jamais la centrale polycatégorielle n'avait invité les organisations syndicales concurrentes et les juniors à dialoguer publiquement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte