IVG : un pas en avant, un pas en arrière

Publié le 10/09/2018

Jamais gagné. Loin d’être universel, l’avortement reste un droit fragile. Interdit dans de nombreux pays, en particulier en Afrique et en Amérique latine, il est régulièrement remis en question par ailleurs. La preuve en Espagne ou en Pologne, où la loi déjà extrêmement restrictive (autorisation seulement en cas d’inceste, de viol ou de malformations graves du fœtus) pourrait être encore durcie. A contrario, des pays comme l’Irlande ou l’Argentine se sont récemment engagés sur la voie de la légalisation.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?