Guillaume Garot, député PS de la Mayenne 

« Il faut refonder le contrat entre la nation et les médecins »  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 17/01/2019
Guillaume Garot

Guillaume Garot
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Un an après le rejet de votre proposition de loi visant à lutter contre la désertification médicale, vous repartez à l’offensive, le 23 janvier avec un nouveau texte réclamant des mesures d’urgence. Qu’est ce qui a changé depuis un an ?

GUILLAUME GAROT : Le nombre de praticiens n’a jamais été aussi élevé en France mais leur répartition sur le territoire n’a jamais été aussi inégale ! Notre première proposition de loi visant à lutter contre la désertification médicale a été jetée aux oubliettes en janvier 2018.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte