HTA : les instituts américains de la santé plaident pour un traitement plus agressif

- Publié le 14/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

D’après les résultats préliminaires d’un vaste essai randomisé (SPRINT) parrainé par l’Institut national américain du cœur, des poumons et du sang (NHLBI), un traitement plus agressif de l’hypertension artérielle (HTA) chez les plus de 50 ans réduit nettement le risque de maladies cardiovasculaires et de mortalité.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?