Grippe : le « plan com’ de Touraine » agace une interne de l’AP-HP

Par
Stéphane Long -
Publié le 12/01/2017
Interne AP-HP

Interne AP-HP
Crédit photo : DR

« C’est quoi cette grosse blague ? » Dans une vidéo postée hier, mercredi, sur sa page Facebook, une jeune femme, interne de l’AP-HP et membre du Parti de gauche (*), fustige l’action de Marisol Touraine face à l’épidémie de grippe. Très remontée, Sabrina Ali Benali dénonce le « plan com’ » de la ministre de la Santé.

« Madame Touraine demande qu’on repousse les opérations non urgentes pour ouvrir des lits à l’hôpital. Mais c’est tous les jours l’état d’urgence à l’hôpital madame Touraine ! » Pour preuve, la jeune femme, en dernière année d’internat, décrit ses journées à l’hôpital et dénonce le manque de moyens chroniques auquel elle est confrontée. Comme ce jour, où elle a renoncé à trouver un lit en unité de soins intensifs à une patiente de 75 ans en état d’insuffisance cardiaque, après avoir contacté pas moins de 11 hôpitaux en Île-de-France.

Critique de la politique ministérielle

« Voilà ce que c’est votre politique madame Touraine. Pas dans les chiffres de vos grands tableaux Excel que vous présentez […], mais ce que ça représente en vrai pour les gens », s’indigne Sabrina, qui dénonce la vision purement financière des politiques.

Le ton tranche singulièrement avec les déclarations rassurantes de Marisol Touraine, ce matin-même, prononcées à l'issue d'une réunion de crise à l'Élysée. « Les hôpitaux aujourd'hui sont face à une situation de tension, ils ne sont en aucun cas débordés », a assuré la ministre qui avance par ailleurs que le nombre de lits a augmenté de 2 500 places en médecine depuis 2012.

Cette vidéo de 4 minutes, visionnée par près de 2 millions de personnes en moins de 24 heures, fait écho aux sentiments de nombreux soignants, exaspérés par la communication de la ministre.

Sabrina n’en est pas à son premier coup d’essai. En octobre 2016, elle interpellait la ministre de la Santé sur l’avenir de l’hôpital public. La vidéo avait alors fait plus de 110 000 vues.

(*) Mise à jour : Sabrina Ali Benali est également militante, co-responsable de la commission santé du Parti de gauche.


Source : lequotidiendumedecin.fr