Forfait patientèle médecin traitant : paiement le 29 mars, la CNAM rassure les médecins impatients

Par
Marie Foult -
Publié le 29/03/2019
medecin traitant

medecin traitant
Crédit photo : S. Toubon

Le versement du quatrième et dernier acompte du forfait patientèle médecin traitant arrive… avec quelques jours de retard. Pas de quoi s'inquiéter cependant : le virement sera bien effectué ce vendredi 29 mars, mais il pourrait n'être visible sur les comptes bancaires des médecins qu'en début de semaine prochaine.

L'Assurance-maladie a en effet pris les devants en affichant sur le site dédié aux professionnels de santé espacepro.ameli.fr un message s'affiche destiné aux médecins, qui précise que « le virement du 4e acompte et du solde du forfait patientèle médecin traitant au titre de l’année 2018 se fera vendredi 29 mars ».

« Ce versement ne sera donc visible sur vos comptes bancaires qu’en début de semaine prochaine, c’est-à-dire au-delà du mois de mars comme cela avait été initialement annoncé. Nous tenons à vous présenter nos excuses pour ce délai. Il est lié à un temps de traitement plus long que celui que nous avions estimé sur des éléments en lien avec la patientèle CMU-C entrant en compte dans le calcul du FPMT », précise l'Assurance-maladie.

Lors d'une commission paritaire nationale (CPN) d'avril 2018, la Caisse nationale d'assurance-maladie avait indiqué que le paiement du forfait serait assuré en quatre versements : le premier le 11 avril 2018, le deuxième le 17 septembre 2018, le troisième le 27 novembre 2018 et le dernier le 29 mars 2019. Ce découpage avait agacé à l'époque la FMF, qui estimait ce calendrier « inacceptable ».

Sur Twitter, des médecins ont à nouveau montré des signes d'impatience, amenant le directeur général de l'assurance-maladie Nicolas Revel à leur répondre lui-même.

D'autres médecins n'acceptent tout simplement pas ce retard de quelques jours.

Ce forfait patientèle médecin traitant, en place depuis le 1er janvier 2018, remplace plusieurs majorations et forfaits : la majoration personnes âgées (MPA, 5 euros par acte pour les plus de 80 ans), le forfait médecin traitant (FMT, 5 euros par patient hors ALD), la rémunération spécifique annuelle médecin traitant (RMT, 40 euros par patient en ALD) et le volet de synthèse médicale de la rémunération sur objectifs (ROSP).

Le montant total estimé est de 762 millions d'euros, sur la base de la patientèle médecin traitant au 31 décembre 2017.


Source : lequotidiendumedecin.fr