J - 3 pour déposer son agenda d’accessibilité programmée

Entre coût et paperasse, les médecins renâclent

Par Coline Garré
- Publié le 24/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

80 % des médecins libéraux exerceraient dans un cabinet ne répondant pas exactement aux normes de l’accessibilité universelle. Leurs syndicats, qui ont un temps plaidé pour le boycott avant de se raviser, prédisent le pire : « déplaquages » précoces, désertification des centres villes, mort de la médecine de proximité.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?